dimanche 18 mars 2012

VANDA BRUNNEA







Reichenbach f. 1868

Section Obtusiloba

Petite espèce attractive rencontrée principalement dans le sud de la Chine (Yunnan), la Birmanie (Myanmar) et la Thailande, Vanda brunnea a été source de confusion : dans le passé, de nombreuses plantes libellées Vanda denisoniana var hebraica (aujourd'hui Vanda x hebraica) étaient en fait des Vanda brunnea.
Vanda brunnea reste très proche de Vanda denisoniana et l'introgression de gènes entre les deux espèces est très courante (voir article V. denisoniana et Vanda x hebraica dans le blog).

De plus, certaines plantes présentées comme Vanda brunnea sont en réalité des Vanda liouvillei mais un examen attentif du labelle et des lobes lateraux permet de différencier aisément les deux espèces.

L'espèce tire son nom du latin brunneis qui signifie marron, brun.

Dans ce même blog, vous trouverez aussi des informations sur Vanda liouvillei.

Synonyme : sans synonyme.

Repartition : est de la Birmanie (Myanmar), sud de la province du Yunnan en Chine, nord de la Thailande, possible dans le nord de l'Inde.


Noms vernaculaires : Nan Nyunt Nwe en Birmanie (Myanmar). En Chine : Bai Zhu Wai Dan Lan (白柱万代兰). En Thailande : Sam Poi Louang et Sam Poi Chocolate.

Fleurs : de 3,5 à 4,5 cm et parfumées durant la journée . Sépales et pétales spatulés, réfléchis et aux marges ondulées, de couleur verdâtre à brun avec des points, tâches ou barres. Labelle (photo 3) vert olive. Lobes latéraux (photo 1) orbiculaire et souvent tâchés de points. Eperon conique. L'introgression des gènes de V. denisoniana évoquée plus haut et dans d'autres articles du blog est représentée ici par les fleurs ayant un labelle jaune : Vanda brunnea pur a un labelle marron. 

Inflorescence : plus longue que les feuilles, dressée pouvant atteindre 50 cm ou plus et portant une quinzaine de fleurs.

Plante : (photo 4) de taille moyenne aux feuilles (photo 5 et 6) rapprochées, ligulées, apex entaillé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire