lundi 10 décembre 2012

VANDA DENISONIANA












L'introgression des gènes de V. brunnea sur ce V. denisoniana est particulièrement frappante : outre le ton brun des tépales, les points ainsi que l'apex du labelle marron mettent en avant l'introgression.




Vanda x hebraica : hybride naturel, V. denisoniana x V. brunnea



Vanda x hebraica,  hybride naturel V. denisoniana V. brunnea














Bens. & Rchb.f. 1869

Section Obtusiloba

Contrairement aux autres espèces qui sont parfumées durant la journée, Vanda denisoniana est parfumée le soir et le matin.

Cette espèce est très variable et est étroitement apparentée à Vanda brunnea. Il y a eu controverse au sujet de certaines variétés, notamment celles de couleurs foncées ou tessellées, si elles devaient être classées comme Vanda denisonianaVanda brunnea ou quelque part d'autre. Ce problème taxonomique restait non résolu. Pourtant dans un article publié en décembre 2016 dans l"Orchid Review, Motes, Gardiner & Roberts démontrent que l'introgression des gènes de Vanda brunnea sur certains Vanda denisoniana, et inversement d'ailleurs, explique les fleurs rayées ou tachées qui deviennent ainsi V. x hebraica  (Vanda denisoniana x Vanda brunnea) remplaçant Vanda denisoniana var hebraica (photos 8 et 9).

Il existe un article sur Vanda x hebraica dans le blog.

L'espèce a été dédiée à l'épouse de Lord Albert Denison (1805-1860), Lady Denison (1809-1841).


Synonyme : Vanda henryi, Vanda michoholtlizii

Répartition : nord-est de la Birmanie (Myanmar), province du Yunnan en Chine, provinces de Champasak, Luang Prabang et Xieng Khouang au Laos, nord et nord-est de la Thailande, nord du Vietnam.

Noms vernaculaires : Thayet Htaew en Birmanie (Myanmar). Au Laos : Euang Nang Nouane. En Thailande : Sam Poi Khun Tan. Au Vietnam : Lan thanh nga , Mỹ dung dạ hương.

Fleurs : de 5 à 6 cm, cireuses, agréablement parfumées matin et soir. Couleur tres variable : blanc ivoire (photo 2), jaune d'or, jaune citron (photo 3), verdâtre (photo 4), orange (photo 7), marron, beige (photo 6)... La forme des pétales et sépales est également très variables (comparez les photos). Il n'est pas rare que de petits points soient plus ou moins visibles sur les pétales et les sépales, rappelant le lointain (plusieurs générations) croisement avec un V. brunnea. "Vanda denisoniana dans sa forme pure est jaune, blanc (voire orange) et sans points" (Motes, Gardiner & Roberts, 2016). Labelle (photo 10) large et parcouru de 5 crêtes, marqué d'orange à la base et fortement bilobé à l'apex. Lobe médian jaune vert. Lobes latéraux grands et arrondis (photo 10). Eperon court et conique.

Inflorescence : de 6 à 12 fleurs. L'inflorescence est érigée ou subérigée (photo 11 et 12) et mesure de 15 à 18 cm.

Plante : de taille moyenne (photo 11 et 12) et peut mesurer jusqu'à 45 cm. Feuilles (photos 13 et 14) ligulées, récurvées et bilobées a l'apex.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire