FOR ENGLISH AND OTHER LANGUAGES, USE THE TRANSLATE BUTTON BELOW ON THE RIGHT.

vendredi 29 mars 2013

VANDA COERULEA F. LUWANGALBA ( VANDA COERULEA F. ALBA )





Sur une hampe de Vanda coerulea, une fleur devient blanche suite à la perte des pollinies :



Kishor 2008

Section Longicalcarata

Vanda coerulea alba est une rareté tres recherchée. En aout 2008, cette forme de Vanda coerulea a été enregistrée par l'indien Rajkumar Kishor sous le nom de Vanda coerulea f. luwangalba.

Le nom luwangalba est un hommage à Luwangba Arambam qui collecta et cultiva cette forme dans l'état de Manipur au nord-est de l'Inde.

Il ne faut pas confondre les fleurs toutes blanches, et ceci dès leur ouverture de la forme luwangalba, avec des fleurs d'une hampe de l'espèce type de Vanda coerulea qui deviennent blanches suite a la perte des pollinies (photo 3). Le même phénomène est également possible sur des fleurs de Vanda coerulea f. delicata (voir cette variété dans le blog). 

Vous trouverez des informations complémentaires dans l'article sur l'espèce type dans ce même blog.

Synonyme : Vanda coerulea f. alba

Répartition : nord de la Birmanie (Myanmar), nord-est de l'Inde, nord et nord-ouest de la Thailande, sud et sud-ouest de la province du Yunnan en Chine.

Noms vernaculaires : Moe Lone Hmine Ahphyu en Birmanie. Dans l'état de Manipur en Inde : Kwaklei Angouba ( ক্ৱাক লৈ অঙৌবা). En Thailande : Fa Mui Pheuak (ฟ้ามุ่ยเผือก).

Fleurs, inflorescence, plante : identiques à celles de l'espece type. Fleurs blanc pur, labelle inclus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire